Le traitement par photocatalyse peut être décrite comme une réaction d’oxydo-réduction catalysée par un matériau semi-conducteur excité à la surface duquel les réactifs sont adsorbés. La photocatalyse est dite hétérogène lorsque le catalyseur (le semi-conducteur) n’est pas soluble dans le milieu réactionnel.

Le semi-conducteur le plus utilisé est le dioxyde de titane (TiO2). Le TiO2 se distingue des autres semi-conducteurs grâce à de nombreux avantages tels que son efficacité, sa non toxicité, sa stabilité ainsi que son faible coût.

La figure ci-dessous résume l’ensemble des réactions se produisant à la surface d’un semi-conducteur, le TiO2, sous l’action d’un rayonnement UV adéquat :

image011

Dans les procédés photocatalytiques, l’activation du catalyseur se fait par le biais d’une source lumineuse. Lorsque le semi-conducteur est irradié avec une source lumineuse adéquate, l’absorption d’un photon d’énergie supérieure ou égale au gap permet d’effectuer un transfert d’électron entre les deux bandes et ainsi de former une paire électron/trou (e-/h+). La durée de vie de ces paires e-/h+ est suffisamment longue pour former un système d’oxydo-réduction et permettre la capture des e- par des accepteurs d’électrons et le remplissage des h+ par des donneurs d’électrons. Les radicaux générés permettent ainsi la dégradation d’une large gamme de polluants notamment les Composés Organiques Volatils (COV).

Traitement par photocatalyse air pur

Les COV sont des polluants directs pour les hommes et les végétaux. En choisissant la technologie ANEMO mettant en jeu la photocatalyse, vous contribuez à la création d’un air sain.

logo France Green Tech Traitement par photocatalyse_Anemo
Logo Produit-Eco-citoyen-agissons-pour-la-planete Traitement par photocatalyse
Logo HQA_Traitement par photocatalyse